Tout savoir sur la pêche à la carpe

Qu’est-ce qu’une carpe ?

Au départ originaire de Chine, la carpe fait partie des cyprinidés, c’est le plus gros poisson de la famille des poissons blancs. Animal imposant presque toujours de couleur verte, la carpe ne possède pas de dents mais deux paires de barbillons, sa tête a la forme d’un cône et sa bouche est protractile. Elle détient de puissantes noires et grises, une nageoire dorsale et une caudale, légèrement orangées au niveau des pelviennes et des anales et elle atteint un kilo en trois ans, ce qui fait d’elle un poisson avec une forte croissance. Ses yeux lui offrent un champ de vision de 98°, c’est-à-dire qu’elle peut détecter ce qui se passe devant elle et également au-dessus d’elle, hors de l’eau. Ce sont ses barbillons qui lui confèrent un toucher et un goût développé auquel elle peut se fier, sans compter son odorat sensible, deux éléments qui l’aident à trouver sa nourriture dans les lacs et les étangs. Faisant partie des poissons blancs, on retrouve sur son corps des écailles lisses, fines et souples.

En plus de la carpe commune, ils existent différentes espèces de carpe, les principales sont la carpe miroir, un poisson qui se caractérise par le fait qu’il ne possède pas toutes ses écailles ; la carpe cuir, qui elle n’a pas d’écailles, et enfin la carpe Koï, qui peut être rouge, blanche, jaune, grise ou noire. C’est donc un animal omnivore qui se nourrit de larves aquatique, insectes, végétaux…et pour les plus gros d’écrevisses ou de petits poissons. La carpe vit jusqu’à quarante ans en captivité et environ vingt années à l’état sauvage. C’est un poisson de fond qui apprécie les eaux calmes dont notamment celles qui possèdent un fond vaseux accompagné d’une légère végétation. Elle se reproduit vers les mois de mai à juillet, lorsque l’eau se réchauffe et atteint les 19°C, période pendant laquelle on peut observer de forts remous dans l’eau. Les femelles vont déposer leurs œufs dans des eaux peu profondes avant que les mâles interviennent pour les féconder.

Les appâts à utiliser

Parmi les différents appâts qu’on peut utiliser pour les carpes, on retrouve les bouillettes et les graines, deux éléments qui possèdent une excellente efficacité sur ces poissons.Les bouillettes, composées de farines et d’œufs, sont idéales car elles se conservent facilement pendant plusieurs mois et qu’elles sont très résistantes à l’eau et peuvent ainsi être efficaces pendant plusieurs heures. Il y a plusieurs types de bouillettes pour différentes propriétés. La bouillette flottante est un appât qui ne s’enfonce pas et qui est donc adapté à des fonds mous, vaseux, herbeux. Elles se révèlent efficaces pour pêcher à la surface ou à quelques centimètres du fond de l’eau. Avec ces bouillettes, vous pouvez faire vos propres montages et joindre un filet par exemple contenant des morceaux de bouillettes flottantes pour éviter que d’autres poissons viennent l’avaler. Il existe aussi les bouillettes denses, qui suivent le moindre mouvement de l’eau et qui permettent ainsi d’attirer les carpes.

Concernant les graines, quatre types sont particulièrement efficients : la graine de chanvre, appelée aussi chènevis, de très bonne qualité pour la pêche à la carpe au coup, qu’il est préférable d’acheter non cuites afin de le faire par soi-même. Le mieux est donc de les tremper pendant 24h dans de l’eau avant de les mettre dans une casserole bouillante pendant vingt minutes et de les placer ensuite immédiatement dans un tupperware. Pour les conserver, il est nécessaire de rajouter trois cuillères à soupe de sel par kilo de chènevis. Le chènevis peut être mélangé avec d'autres graines pour éviter qu'il attire d'autres poissons que la carpe. Concernant l’eschage, la technique consiste à placer une pincée de chènevis dans un bas en nylon afin de chasser les poissons blancs indésirables.

Il y a également la noix tigrée, qui attire beaucoup les carpes et qui repoussera les espèces indésirables grâce à sa coque dure. C'est une graine difficile à digérer pour les carpes, c'est pourquoi elle ne doit pas être utilisée pour amorcer mais pour l’escher. Concernant la cuisson, il faut les faire cuire une demi-heure avec du sucre, elles seront ainsi prêtes au bout de quelques jours.

On a ensuite l’arachide qu'il est préférable d'utiliser vers le printemps puisqu'elle sera en effet plus efficace. C'est à cette période que les carpes se mettent à chercher en masse une nourriture extrêmement riche pour leur organisme. L'arachide, elle, doit être utilisée très rapidement et trempée pendant 24h dans de l’eau avant d'être placée dans une casserole à ébullition pendant 20 minutes.

Enfin, le maïs est également une graine très efficace qu’il est possible d’utiliser toute l’année, simple à se procurer, parfait pour l’amorçage. Comme la graine précédente, le tremper dans de l’eau est nécessaire avant de le faire cuire pendant une heure au minimum. Vous remarquerez que rajouter un arôme au maïs ne le rend que plus attrayant pour la carpe.

Apprendre par la pratique

Vous connaissez le poisson que vous souhaitez pêcher, vous savez comment l’attirer, cependant, il reste la mise en pratique afin de réellement vous initier. Savoir quel matériel utiliser, comment s’y prendre exactement avec vos appâts, les techniques, les endroits où vos résultats seront fructueux etc. Il faut que vous adaptiez vos achats aux endroits où vous pêchez notamment : avez-vous un bateau ? Pêchez-vous uniquement en rivière ? Si vous attrapez vos carpes à longue distance par exemple, pensez à prendre une canne qui convient, et si au contraire vous pêchez sur de petites surfaces, adaptez votre matériel. Il s’agit pour cela de déterminer vos habitudes, de vous renseigner auprès d’autrui pour vous appuyer sur de plus longues expériences que la vôtre. Misez sur les techniques de montages simples pour être efficace au départ et ne pas perdre votre temps car vous avez mal réalisé votre montage.

Concernant les appâts, les graines et les bouillettes restent les meilleurs comme énoncé plus haut, vous pouvez même fabriquer ces dernières maison. Ainsi, espacez vos montages, découvrez où les poissons mangent, renseignez-vous sur le lieu de pêche, familiarisez-vous avec les techniques pour savoir comment adaptez votre pêche au poisson… En effet, parfois, vous avez juste besoin de changer le bas de vos lignes pour rendre votre travail plus efficace, apprenez également les meilleurs moments pendant les saisons pour venir attraper vos carpes… C’est en pratiquant que vous découvrirez toutes les joies et les secrets qui se cachent à travers la pêche.

Depuis la nuit des temps, le sac à dos a été un matériel indispensable pour l’homme. Il représente le compagnon idéal pour toute personne qui souhaite porter de...
Qu’est-ce qu’une carpe ? Au départ originaire de Chine, la carpe fait partie des cyprinidés, c’est le plus gros poisson de la famille des poissons blancs. An...
Vous avez toujours voulu pêcher et personne ne peut vous apprendre à le faire autour de vous ? Pourquoi ne pas vous prendre un livre dans ce cas ? Prendre...
La musculation peut vous aider à brûler des graisses, à réduire les risques de diabète, à prévenir les problèmes de dos et même vous aider à combattre la dépres...
L’arbalète est un armement pratique qui a traversé les âges et a connu des améliorations intéressantes. Vous avez sans doute remarqué l’utilisation de cet objet...
Passer les vacances au ski s’avère être une expérience très exaltante. Non seulement cela change des plages bondées, mais en plus c’est bénéfique pour le corps ...
Qui sommes-nous ?
Pour toute demande de partenariat, n’hésitez pas à nous solliciter via notre formulaire de contact. Blog dédié au sport - Blog dédié aux randonnées et aux activités de pleine nature - Blog Sport.
Réalisation : Pep's Multimedia
En savoir plus
contact@jakadit.fr